OUZBEKISTAN 2010 : émotions et sensations

Nous avons fait le circuit suivant : Khiva (et le coton) - Boukhara - Shakrisabs - Samarcande - Taschkent

Il nous semble que ce sens est préférable au sens inverse car on va du plus petit au plus grand (en taille de monuments et de sites) et la beauté de la petite Khiva est probablement mieux appréciée en début de voyage qu'en fin.

Khiva : la mignone

Adorable ville-musée, regorgeant de joyaux architecturaux (à l'intérieur des remparts) et entourée d'une ville très typique de l'Ouzbékistan. Ah ! la mosquée Juma et sa forêt de colonnes en bois !  Et quels remparts !

Le coton :

En septembre, c'est la récolte du coton. Surprenant végétal, surprenant pays qui réquisitionne les étudiants un mois pour la récolte du coton ! Des monceaux de coton partout. Des champs de coton à perte de vue. On est bien dépaysé.

Boukhara : une vraie ville-étape de la route de la soie :

Que de choses à voir dans cette ville, quelle animation commerciale (un peu trop touristique mais ce n'est pas bien grave) et 80% peut se visiter à pied ! N'oubliez pas d'aller voir la mignone Tchor Minor et ses 4 minarets.  Et si vous pouvez, visitez le marché aux tissus en dehors de la ville moderne. Bien entendu, la mosquée Kalon inspire le respect et le petit mausolée Ismail Samani est tout à fait émouvant.

Shakrisabs : qu'est-ce ?

C'est la ville natale de Tamerlan. Peu de circuits s'y attardent. C'est dommage. La ville est très active et mérite certainement un jour complet. Comme le seul reste de Tamerlan est un vestige de son immense palais (seulement deux morceaux sont debout) les agences pensent que la ville n'intéressent pas les touristes. La simple traversée de la ville en autocar nous laisse penser le contraire).

Samarcande : le top

Magnifique place du Registan et ses trois madrassas Ulug Begh, Chir Dor et Tilla Kari. Non moins magnifique mausaulée du Gour Emir, somptueuse nécropole Shah-i-Zinda, imposante coupole de Bibi Kanoum. Cette architecture si particulière de cette région du monde (proche de la mer Caspienne comme l'Iran) est vraiment intrigante : les tuiles vernissées et les majoliques ou les mosaïques ayant la double fonction de protection des briques (puisqi'il n'y a quasi pas de pierres pour la construction) et de décoration nous fait voyager dans le temps. Et ce bleu !  Aaaahh !

Taschkent : quoi en dire ?

Ville résolument moderne sans âme particulière. Des mosquées et madrassas qui n'offrent que peu d'intérêt après les beautés de Samarcande. Le métro et ses stations inspirées du métro de Moscou : bof ! C'est bien mais ne justifie pas de venir à Taschkent rien que pour ça. Bref, si vous êtes en escale à Taschkent vous aurez un bon aperçu de ce que sont les villes d'Ouzbékistan, mais ce n'est qu'un lieu de passage obligé.

Globalement, ces 12 jours passés en Ouzbékistan nous ont enchantés. La route de la soie et Samarcande font rêver : nous n'avons pas été déçus.

                                                    À voir aussi :

                 Quelques tuyaux

       ☞   Album photos  OUZBEKISTAN 2010

            N'hésitez pas à nous contacter (lien en haut de cette page) pour toute question sur ce séjour.

Date de dernière mise à jour : 08/12/2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site